logo EPE BSM

DIEU PRÉPARE LE LIBÉRATEUR  -  EXODE 1.1 à 7.1

When Israel was in Egypt’s land, Let My people go!
Oppressed so hard they could not stand, Let My people go!
Go down, Moses, Way down in Egypt’s land;
Tell old Pharaoh To let My people go!

À quoi cela vous fait-il penser ?

1. Dieu se soucie du fragile et il le sauve Exode 2.1-10

a) Moïse menacé de mort est sauvé par la fille du roi d'Égypte (2.1-10)

Une famine étant survenue dans le croissant fertile, Joseph, devenu le deuxième personnage de l'Égypte après Pharaon, a fait venir en Égypte son père Jacob, ses frères et toute sa famille. En effet, prévenus par Dieu, Pharaon et Joseph avaient stocké des réserves de nourriture pendant les années de "vaches grasses", en vue des années de "vaches maigres" qui allaient suivre.    Les descendants de Jacob sont donc allés en toute liberté en Égypte pour échapper à la famine. Plusieurs générations passent, et les Hébreux se portent bien en Égypte. Mais la croissance démographique des Hébreux effraie Pharaon, qui décide de limiter les naissances. Ordre est donné aux sages-femmes de tuer les garçons hébreux à la naissance. La mère de Moïse cherche à sauver son garçon et le met dans une corbeille en papyrus qu'elle abandonne dans les eaux du Nil. Le garçon, Moïse, qui était voué à la mort, est recueilli par la fille du Pharaon et élevé à la cour comme un prince.

b) Jésus menacé de mort par le roi Hérode fuit en Égypte (Mat 2.13-15 )

à l'époque du roi Hérode, en Judée, la naissance de Jésus est interprétée par le roi comme une menace pour son trône. Il décide donc de tuer tous les enfants de Bethléem. Sur l'indication de Dieu Joseph et Marie prennent Jésus et l'emmènent en Égypte, où ils vivent plusieurs années, jusqu'à la mort du roi Hérode

c) Dieu ne brisera pas le roseau qui se ploie (Matthieu 12.18-20)

Quand un roseau est plié par le vent, quel est le risque? Qu'il casse! Dans la vie nous connaissons tous des vents contraires qui menacent de nous casser. Mais Dieu se soucie de ceux qui sont fragiles, et il fait tout ce qui est nécessaire pour leur venir en aide, pour les sauver.

2. Dieu dompte le violent par la violence du désert Exode 2.11-22

a) Moïse commet un meurtre et reste 40 ans dans le désert (2.11-15)

Moïse commence à se soucier de son peuple, les Hébreux, mais il se comporte avec violence. Il tue un surveillant égyptien, et doit fuir le pays, dans le désert de Madian (sud d'Israël et de la Jordanie). Après se 40 ans à la cour d'Égypte, Moïse passe 40 ans comme berger dans le désert.

b) Jésus tenté 40 jours dans le désert, vainqueur de Satan (Mat 4.1-11)

Jésus aussi a connu le désert. Non qu'il ait été violent, comme Moïse, mais le désert – un temps de communion intense avec Dieu loin du brouhaha de la vie quotidienne – voilà le cadre dans lequel nous sommes plus sensibles à la voix de Dieu qui nous interpelle. Dans le désert, comme toi et moi, Jésus est tenté par Satan, mais Jésus, lui, sort vainqueur de cette épreuve.

c) Paul 3 ans (?) en Arabie, reçoit l'Évangile (Gal 1.17-19 ; 11-12)

L'apôtre Paul a lui aussi connu le désert, après sa rencontre avec Jésus-Christ sur le chemin de Damas, et avant que, à partir de l'Eglise d'Antio­che, le Seigneur ne l'envoie en mission. Paul révèle à propos de l'Évan­gile qu'il annonce, qu'il ne l'a pas reçu des hommes (ni de Pierre, ni de Jacques, ni de Jean …) mais qu'il l'a reçu du Seigneur lui-même, au désert situé à l'est d'Israël.

d) Dieu a le temps et les moyens de te former (2.Cor 12.9)

Que Dieu ait eu besoin de temps pour former Moïse, ou l'apôtre Paul, nous le comprenons bien. Mais même pour Jésus-Christ, Dieu s'est pris le temps, puisque ce n'est que vers l'âge de 30 ans que Jésus a commencé à remplir la phase "publique" de sa mission. Souvent, pour nous aussi, comme pour l'apôtre Paul, Dieu a besoin de temps pour que nous appre­nions à ne plus compter sur nos propres forces et capacités. Alors seule­ment, il arrive à nous former pour nous rendre utiles pour son projet à lui.

3. Dieu appelle le faible à une mission et il l'équipe Exode 3.1 à 4.31

a) Dieu envoie Moïse en mission et lui promet : "Je serai avec toi" (Exode 3.12)

"Je suis descendu pour délivrer mon peuple", dit Dieu, puis il dit à Moïse : "Maintenant je t'envoie, et tu feras sortir d'Égypte mon peuple" Moïse a alors une longue discussion avec Dieu où il essaie de lui prouver qu'il n'est pas l'homme de la situation. Voilà 40 ans qu'il n'a plus parlé un mot d'égyptien, et il doit aller parler au Pharaon! Mais cela n'est pas important pour Dieu: l'essentiel, c'est le fait que Dieu lui promet : "Je serai avec toi!"

b) Dieu envoie Jésus et l'équipe (Luc 4.14-19)

Jésus, dans un sens, n'avait pas reçu la formation habituelle de son époque pour être prédicateur: il n'était ni un lévite, ni un sacrificateur, et jusqu'ici il avait plus raboté des planches que redressé des personnes. Mais Dieu l'envoie et l'équipe de son Saint-Esprit, pour qu'il puisse accomplir sa mission. Non par ses propres forces, mais par les forces et l'inspiration d'en-haut!

c) Dieu fait de nous ses témoins et nous équipe du Saint-Esprit (Actes des Apôtres 1.8)

Après trois ans de formation de ses disciples, Jésus leur dit: chers disciples, je vous ai maintenant donné la meilleure formation possible, vous avez maintenant votre master en théologie christique, vous êtes forts, allez, foncez! Non… attendez encore … vous allez recevoir une force venant d'en haut, le Saint Esprit, et alors vous serez mes témoins!

Nous sommes faibles, mais Jésus nous équipe!

4. Dieu encourage le découragé pour qu'il le serve Exode 5.1 à 6.13

a) Moïse fait face à l'opposition de Pharaon et des Hébreux – Dieu lui rappelle ses promesses (6.1-8)

Pharaon refuse de laisser partir le peuple d'Israël (5.1-2, 4)

Pharaon durcit les travaux forcés des Hébreux (5.7-8)

Moïse subit l'opposition de son propre peuple (5.21) Les surveillants des Israélites accusent Moïse et Aaron d'avoir monté Pharaon contre eux et d'avoir détérioré leurs conditions de vie et de travail.

Dieu confirme ses promesses : JE suis … JE ferai … (6.1-8) Peu importe ce que pense l'entourage de Moïse, une quinzaine de fois dans ce passage Dieu affirme: "Je ferai" ceci et cela ;

b) Jésus fait face à l'opposition de son peuple

"Je suis le pain descendu du ciel" (Jean 6.66-71) dès ce moment, beaucoup de ses disciples l'abandonnèrent, et cessèrent de l'accompagner!

Pierre s'oppose à Jésus (Mat 16.22), lorsque Jésus annonce qu'il va être crucifié : "Pierre prend Jésus à part et se met à lui faire des reproches: Que Dieu t'en préserve, Seigneur! Cela ne t'arrivera pas!"

Au moment de l'arrestation de Jésus, la nuit de la fête de la Pâque, lorsque les soldats des sacrificateurs viennent arrêter Jésus, tous les disciples prennent la fuite (Mat 26.56)

c) Remplis du Saint-Esprit, nous portons du fruit (Gal 5.22)

Le Saint-Esprit que Dieu donne à ses disciple est appelé le consolateur, l'avocat. Nous sommes souvent découragés face à la réalité de nos propres limites, alors souvenons-nous que c'est uniquement par son Saint-Esprit que Jésus est capable de porter du fruit dans notre vie: l'amour, la joie, la paix, la patience, l'amabilité, la bonté, la fidélité, la douceur, la maîtrise de soi."

5. Dieu permet au petit de faire un signe pour le grand Exode 7.1-13

a) Moïse le petit devant le pharaon : le bâton d'Aaron devient serpent ... (7.10)

... et avale les bâtons des magiciens du Pharaon. Dieu ne demande pas à Moïse et Aaron de faire de la magie comme les magiciens de Pharaon. Dieu ne demande pas à Moïse de se faire l'égal de Pharaon ou même de le dépasser. Mais Dieu donne des signes que – un peu plus tard – même les serviteurs de Pharaon reconnaîtront : "Alors les magiciens dirent au pharaon: "C'est le doigt de Dieu!" Pourtant, le pharaon s'obstina et il n'écouta pas Moïse et Aaron"

b) Dieu permet à Jésus de faire des miracles devant les grands de Jérusalem (Jean 5.36)

Jean 5.30 : "Je ne peux rien faire de moi-même" v.36 "ces œuvres [ces miracles] que j'accomplis attestent clairement que le Père m'a envoyé."

Act 4:10 "c'est au nom de Jésus-Christ de Nazareth que nous avons agi, de ce Jésus que vous avez crucifié et que Dieu a ressuscité des morts; c'est grâce à lui que cet homme se tient là, debout, devant vous, en bonne santé"

c) Jésus nous envoie accomplir le signe de l'amour (Jean 13.35) A ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples: à l'amour que vous aurez les uns pour les autres.

Dieu a préparé Moïse pour qu'il devienne le libérateur de son peuple Israël. Dieu a préparé Jésus pour qu'il devienne le libérateur et le sauveur de son peuple. As-tu reçu de Jésus la libération et la liberté dont tu as besoin? Chaque jour Jésus nous prépare et nous envoie pour apporter à notre génération le message de libération dont nos proches et nos contemporains ont besoin.

Descends, Moïse, en Égypte descends; Dis à Pharaon Libère Israël.

1.Car mon peuple est chargé de liens - Libère Israël -, opprimé par les Égyptiens - Libère Israël -

2. Je suis l'Éternel tout-puissant - Libère Israël - ; Je briserai le joug pesant - Libère Israël!

EPE-BSM, dimanche 30 juin 2013

Partenaires

  • France MissionFrance Mission
    Bâtir des églises qui se multiplient       
  • Réseau FEFRéseau FEF
    Réseau Fraternel Evangélique Français
  • CNEFCNEF
    Conseil National des Evangéliques de France

Retrouvez-nous

Nos coordonnées

Visiteurs

Aujourd'hui89
Hier650
Cette semaine739
Ce mois8772
Total869355