logo EPE BSM

Le symbole* de Nicée - ou symbole des apôtres

 

Nous croyons en un seul Dieu, Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, de toutes choses visibles et invisibles.

Nous croyons en un seul Seigneur, Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles, lumière de lumière, vrai Dieu de vrai Dieu, engendré et non créé, consubstantiel au Père et par qui tout a été fait ; qui, pour nous les hommes et pour notre salut, est descendu des cieux et s'est incarné par le Saint-Esprit dans la vierge Marie et a été fait homme. Il a été crucifié pour nous sous Ponce-Pilate, il a souffert et a été enseveli ; il est ressuscité des morts le troisième jour, d'après les Écritures ; il est monté aux cieux ; il siège à la droite du Père. De là, il reviendra dans la gloire pour juger les vivants et les morts et son Règne n'aura pas de fin.

Nous croyons en l'Esprit-Saint, qui règne et donne la vie, qui procède du père et du Fils, qui a parlé par les prophètes, qui, avec le Père et avec le Fils est adoré et glorifié ; nous croyons en une seule Église, universelle et apostolique. Nous confessons un seul baptême pour la rémission des péchés ; nous attendons la résurrection des morts et la vie du siècle à venir. Amen.

Nicée/Constantinople, 325      (Sources : Histoire de l'Église, Jules-Marcel Nicole, 1972, p.48-49)

 

P o u r q u o i   p a r l e - t - o n   d u   " s y m b o l e " des apôtres? Le mot grec "symbolon" désignait à l'origine «un tesson de poterie cassé en deux morceaux et partagé entre deux contractants. Pour liquider le contrat, il fallait faire la preuve de sa qualité de contractant (ou d'ayant droit) en rapprochant les deux morceaux qui devaient s'emboîter parfaitement» (wikipedia/Symbole). Le mot "symbole" dans le sens employé pour la confession de foi de Nicée signifie un texte qui met ensemblejoint (les personnes d'un groupe), est cause de rencontre et d'explication, autrement dit, un texte autour duquel se rassemble un groupe de personnes. Dans le mot latin pour "confession", confido = mettre sa confiance en, on peut aussi lire croire ensemble, de là viendrait l'expression confession de foi. En grec, "symbolê" peut signifier rapprochement (des lèvres, des paupières), mais aussi contrat et - comme le grec symbolon - convention. (Dictionnaire Grec-Français, Bailly - Hachette 1950-1963, p.1821-1822). L'appellation "symbole de Nicée" vient du fait qu'il a été adopté par le 1er concile œcuménique réuni par Constantin dans la ville de Nicée (auj. Iznik en Turquie, env. 150 km au sud-est d'Istanbul). Il est aussi appelé "symbole des apôtres", parce que son contenu se base sur la foi chrétienne telle qu'elle a été révélée aux apôtres (Pierre, Jean, Paul, etc.) et qui nous est transmise dans leurs écrits, le Nouveau Testament.

 

Les 5 affirmations de la Réforme

  • La source de l'autorité - L'Écriture seule (Sola Scriptura)
  • Le centre de la foi - Christ seul (Solus Christus)
  • Le sens de l'Évangile - La grâce seule (Sola Gracia)
  • Le moyen de la grâce - La foi seule (Sola Fide)
  • Le but de l'Église - À la seule gloire de Dieu (Soli Deo Gloria)

Partenaires

  • France MissionFrance Mission
    Bâtir des églises qui se multiplient       
  • Réseau FEFRéseau FEF
    Réseau Fraternel Evangélique Français
  • CNEFCNEF
    Conseil National des Evangéliques de France

Retrouvez-nous

Adresse


Ville


Code Postal


Pays

Nos coordonnées

Visiteurs

Aujourd'hui306
Hier406
Cette semaine2332
Ce mois7728
Total156445